Aux Jeux Africains 2019, les Burundais visent les minimas des JO en athlétisme

Par Thierry Niyungeko


La délégation des athlètes Burundais part, ce 23 Août 2019, pour les Jeux Africains de Rabat où elle compte décrocher les minimas pour leur qualification aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo 2020.


En compagnie de leur coach Adrien Sabukiza, huit athlètes dont deux filles et 6 garçons vont participer aux Jeux Africains de Rabat 2019. Il s'agit de Jean de Dieu Butoyi, Rodrigue Kwizera (5000m), Violette Ndayikengurukiye (800m), Prosper Niyonkuru (800m), Patrick Nibafasha (1500m), Cavaline Nahimana (5000m), Onésphore Nzikwinkunda (5000m) et Eric Nzikwinkunda (800m). Pour le coach en athlétisme, le Comité National Olympique (CNO) a tout fait pour que les athlètes ne s'absentent pas à ce grand rendez-vous. Parti avec des jeunes bien entraînés qui bénéficient la bourse de la Solidarité Olympique, il est persuadé de rafler des minimas pour les prochains Jeux Olympiques et les médailles de cette compétition.


Selon Violette Ndayikengurukiye qui va participer à l'épreuve de 800m, l'objectif principal est de réduire le temps qu'elle mettait en parcourant cette distance. Son meilleur chrono obtenu en Ouganda lors du championnat sous régional étant de 2'06'', elle compte faire mieux pour approcher la performance de son modèle et compatriote Francine Niyonsaba qui affiche juste 1'55''. Afin d'y parvenir la jeune athlète demande aux responsables de la fédération burundaise d'athlétisme de lui chercher un bon entraîneur et des opportunités pour participer aux grandes compétitions.


Par rapport aux nations que les athlètes vont rencontrer, la délégation burundaise qui alignera de bons éléments comme Rodrigue Kwizera et Onésphore Nzikwinkunda (classés successivement 11e et 16e au niveau mondial lors des derniers mondiaux du Cross-country d'Aarhus au Danemark) est confiante pour cette compétition.


Partie avec les athlètes qui s'entraînent au niveau local, la délégation burundaise va rencontrer à Rabat les trois camarades qui s'exercent en Europe. Il s'agit de Cavaline Nahimana basée en Italie, Eric Nzikwinkunda (en Espagne) ainsi qu'Onéspohore Nzikwinkunda, lui aussi basé en Italie.

Trois athlètes qui devraient faire le déplacement avec cette délégation à savoir Thierry Ndikumwenayo, Vianney Nduwimana et Elvanie ont été empêchés de participer à ce rendez-vous sportif africain.


Photo: En compagnie de leur coach Adrien Sabukiza, les athlètes en partance pour le Maroc posent avec le drapeau national dont ils comptent bien défendre les couleurs. 

 

Comments

No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Guest
mercredi 18 mai 2022
If you'd like to register, please fill in the username, password and name fields.