Photo Entouré des cadres du ministère ayant le Sport dans ses attributions, le président de la FBJ présente le bilan 2020

La FBJ présente un bilan satisfaisant pour l’exercice 2020

Par Thierry Niyungeko


La Fédération Burundaise de Judo (FBJ) a animé, le 8 janvier 2021 au Dojo fédéral, un point de presse sur les réalisations de l'année 2020 ainsi que la présentation solennelle des Judokas qui ont représenté le pays au championnat d'Afrique Senior qui s'est déroulé dernièrement à Madagascar.


C'est avec fierté que le président de la FBJ a présenté un bilan global satisfaisant. Comme il l'a indiqué, le Burundi occupe actuellement la 5 e place en Afrique et se classe à la 40 eposition au niveau mondial par équipes. La meilleure performance de l'année a été réalisée par Signoline Kanyamuneza qui a combattu dans la catégorie des moins de 48 Kg et médaillée de bronze au championnat d'Afrique qui a déjà validé son billet pour les prochains Jeux Olympiques de Tokyo. Afin de maintenir ce bon niveau, le président Valery Manirakiza entend poursuivre la préparation des athlètes qui sera d'abord faite au niveau des clubs et se mesurer ensuite au championnat national qui déterminera les meilleurs Judokas qui représenteront le Burundi au prochain championnat d'Afrique prévue le mois d'Avril 2021 au Maroc. Ce grand rendez-vous est beaucoup plus pris au sérieux et sera l'occasion de confirmer la bonne forme que le Judo burundais pour le moment.


Au Madagascar, les 6 Judokas qui ont représenté le Burundi font partie de la catégorie Senior (Signoline Kanyamuneza et Samuel Kwitonda qui s'entraîne au Japon à l'université d'Osaka) ainsi que des Juniors comme Annonciate Iradukunda, Donatien Nduwimana, Jean- Claude Hakizimana et Ange Ciella Niragira qui sont autorisés à disputer le championnat senior.


Passage de 3 clubs à une soixantaine de 2007 à 2020


Créée en 1991, le Judo était pratiqué par 3 clubs au début et était un sport de loisir et non de compétition comme elle est devenue. Le premier championnat national de judo a été organisé en date du 7 juillet 2007 avec une participation de 35 compétiteurs sans aucune fille. Le président Manirakiza est ravi atteint aujourd'hui un nombre important de 300 compétiteurs avec un pourcentage moyen de 35% des filles qui adhèrent de plus en plus aux clubs qui s'augmentent sur toute l'étendue du territoire national. Il trouve que son rêve est devenu une réalité parce que passer de 3 clubs à une soixantaine de 2007 à 2020 est un parcours honorable pour les amoureux de cette discipline des arts martiaux. L'autre grande réalisation est la construction d ' un Dojo national pouvant abriter de grandes compétitions comme le championnat africain de 2018 par exemple. Pour le moment, le Judo burundais en est à la deuxième participation aux Jeux Olympiques (Londres et Rio de Janeiro) et sera à l'affiche des JO de Tokyo pour sa troisième participation.


A l'opposé des deux premières participations aux JO où le Burundi s'y rendait par invitation, cette fois-ci c'est suite à sa qualification qu'il sera au rendez-vous. Un signe qui prouve la montée du niveau de Jeu qui va croissant chez les Judokas Burundais. 

 

Comments

No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Guest
mercredi 28 septembre 2022
If you'd like to register, please fill in the username, password and name fields.