Jogging Photo de famille des membres de l’assemblée générale de la FBJM.

La Fédération du Jogging et Marche adopte les statuts-types des fédérations nationales

Par Thierry Niyungeko


Appuyé par l'ambassade de France au Burundi, le Comité National Olympique et la Fédération Burundaise du Jogging et de la Marche (FBJM) ont organisé, le 29 Novembre 2020, l'assemblée générale pour l'adoption des nouveaux statuts-types régissant les fédérations sportives nationales. Une approbation faite à l'unanimité.


A l'ordre du jour de cette assemblée générale extraordinaire : l'adaptation des statuts de cette fédération à la loi sur le sport promulguée le 30 Novembre 2019 ainsi qu'aux statuts-types du CNO auxquels toutes les fédérations sportives nationales doivent adhérer en vue d'harmoniser leur gouvernance. Après l'adoption de ces statuts révisés, l'auguste assemblée a passé à l'adaptation des organes dirigeants à ces statuts qui stipulent que l'entrée en vigueur commence le jour de leur adoption. Les membres de l'assemblée générale ont ensuite élu le comité exécutif avec une structure qui tient compte le genre féminin parce que jusqu'à présent aucune femme ne siégeait au sein du comité exécutif. Trois femmes rentrent désormais au sein des organes dirigeants constitués de 8 membres dont 5 hommes et 3 dames.


Les travaux de cette assemblée générale se sont déroulés dans une ambiance cordiale parce que les membres étaient déjà préparés pour le bon déroulement de cette activité. Le président Joseph Ntunguka indique que c'est la mise en application de leurs recommandations émises au cours de la dernière réunion de Mars 2020 qui a été faite. « Puisqu'ils étaient au courant de l'existence de la nouvelle loi sur le sport et des nouveaux statuts-types auxquels nous devons nous conformer, leur approbation s'est passée à l'unanimité », constate-t-il. Le président de la FBJM apprécie la participation positive et l'engouement des membres qui ont été très actifs en apportant des contributions constructives.


De la plus-value considérable


A la Fédération Burundaise du Jogging et de la marche, l'adoption de ces nouveaux statuts apporte une plus-value considérable. L'intégration des femmes au niveau des organes de prise des décisions est une première au sein de cette organisation sportive. Trois postes au niveau du comité exécutif qui reviennent aux femmes viennent d'être créés. C'est notamment celui du secrétaire générale adjoint, du Trésorier adjoint ainsi que la représentante du sport féminin au sein de cette fédération. Au regard de ses anciens statuts, le président Ntunguka trouve que les nouveaux qui sont bien élaborés conduiront toutes les fédérations à l'ouverture pour une bonne organisation. « Les statuts qu'on avait avant étaient conçus lors de la demande d'agreement qui avait été fait par le ministère de l'intérieur et maintenant en nous adaptant à la nouvelle loi sportive, les nouveaux textes nous orientent réellement dans le domaine sportif », remarque-t-il. Et de rappeler qu'avec la loi régissant les associations sans but lucratif de 2017, chaque organisation doit s'orienter dans son secteur d'activité et la marche s'inscrit essentiellement dans le domaine sportif.


Créée en 2009, la fédération du Jogging et marche a connu des périodes de longue veilleuse et ses nouveaux dirigeants l'ont activée en 2019 et sont à l'œuvre pour la mettre sur les rails. Elle compte actuellement 5 clubs affiliés alors qu'elle a été fondée par trois membres fondateurs. D'autres associations basées dans diverses régions du pays sont entrain de formuler des demandes d'adhésion au sein de cette fédération qui prévoit de travailler sur toute l'étendue du territoire national.
 

Comments

No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Guest
mercredi 28 septembre 2022
If you'd like to register, please fill in the username, password and name fields.