FORUM Photo de famille des participants à ce premier forum des athlètes Burundais.

Le premier forum des athlètes Burundais rencontre un succès

Par Thierry Niyungeko


Appuyé par la Solidarité Olympique, le Comité National Olympique du Burundi a organisé, du 27 au 29 Novembre 2020, le premier forum des athlètes qui a vu la participation de deux représentants par fédération (un garçon et une fille), faisant un total de 42 participants en provenance de 21 fédérations.


Dans la salle des conférences de la Détente où s'est tenu ce forum de trois jours, les athlètes saluent cette initiative qui intervient au point nommé. Dr Sixte Nderagakura de la fédération Burundaise de Volleyball trouve que les athlètes ne sont pas beaucoup informés sur leurs droits et devoirs. Il salue la tenue de cette activité qui leur a apporté de la lumière sur la structuration du mouvement olympique dont ils font partie intégrante. « Désormais, si un sportif rencontre des problèmes liés aux transferts par exemple, il connait les instances de recours », s'enchante-t-il. A voir les participants, l'équilibre entre le genre masculin et féminin qui est devenue une des priorités du CIO a été respectée. Une commission réservée aux athlètes a été récemment créée au niveau du CNO pour défendre leurs intérêts. Elle est d'ailleurs dirigée par une fille, l'olympienne Elsie Uwamahoro qui a longtemps représenté le Burundi aux Jeux Olympiques en natation.


D'importants thèmes abordés


Comme l'a indiqué Mme Lydia Nsekera qui a présidé les travaux de ce forum, les principaux thèmes abordés étaient axés sur le harcèlement en milieux sportifs, les obstacles à l'épanouissement des athlètes ainsi que la lutte contre les abus dans le sport. Les participants ont été suffisamment informés sur la structuration et l'organisation du mouvement olympique depuis la fédération nationale en passant par le comité olympique jusqu'à la fédération internationale. L'autre point beaucoup plus important concernait le statut de l'athlète et les transferts locaux des joueurs. Quand on dit statut des athlètes, explique Mme Nsekera, nous avons insisté sur les responsabilités et les droits de ceux-ci. En ce qui concerne les transferts, ajoute-t-elle, il s'agit des transferts locaux, les mouvements de l'athlète ou joueur d'une équipe à une autre.


Mise en place d'un groupe restreint de travail


Un groupe de travail restreint a été mis en place pour analyser la question des transferts des joueurs afin de mettre fin aux conflits qui opposaient certaines équipes affiliées à une même fédération. Constitué d'une poignée d'athlètes choisis parmi les participants à ce forum, ce groupe travaillera sous la supervision de la présidente Lydia Nsekera, de M. Felix Nzisabira ainsi que Mlle Elsie Uwamahoro, présidente de la commission des athlètes. Sa mission est de récolter toutes les informations nécessaires en vue de préparer un règlement-type pour les transferts des joueurs comme cela a été fait pour les statuts-types et le code électoral. Une fois terminé, le règlement-type sera soumis à l'assemblée générale des fédérations affiliées au CNO pour l'adoption.


Vers la fin du harcèlement et abus dans le sport


Au sujet du harcèlement et abus dans le sport, la présidente Lydia Nsekera rappelle que ce thème avait été soulevé par les femmes engagées dans le sport quand elles étaient en retraite pour l'élaboration du plan stratégique du sport féminin de 2020 à 2024. Ce sérieux problème est revenu sur la table de ce forum et la présidente a demandé aux athlètes que s’ils étaient présidents d'un club et qu'un coach harcèle un joueur la sanction qu'il mérite. A la satisfaction générale, note-t-elle, tous les représentants ont répondu unanimement contre ce comportement indigne en donnant des avis qui ont été compilés et qui seront analysés dans une réunion de mise en commun. Toutes les observations et recommandations seront faites dans un document des règlements et sanctions à proposer aux fédérations en assemblée générale du CNO.

Dans quelques mois avant la prochaine olympiade, prévient Mme Lydia Nsekera, des sanctions seront infligées aux coaches, les présidents et autres officiels qui seront coupables du harcèlement et autres abus dans le sport. 

 

Comments

No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Guest
mercredi 28 septembre 2022
If you'd like to register, please fill in the username, password and name fields.