stage-basketball au terrain du parquet

Stage technique pour entraineur de Basketball niveau I


Par Thierry Niyungeko 


En partenariat avec le Comité National Olympique du Burundi (CNO), la Fédération Internationale du Basketball (FIBA-Afrique) et la Fédération de Basketball du Burundi (Febabu) organisent, du 8 au 13 Juillet 2019, un stage à l'intention des entraîneurs débutants.

Avec ce stage ne soyez pas étonnés quand vous rencontrerez de jeunes dames sur des bancs de certaines équipes. Parmi une quinzaine de jeunes coaches suivant avec intérêt le stage dirigé par l'expert Tunisien de la World Association of Basketball Coaches (WABC) et président du conseil des entraîneurs africains, Dr Habib Cherif, quatre sont des filles. Des empêchements de dernière minute ont occasionné l'absence de deux autres demoiselles qui s'étaient inscrites. Un nombre croissant qui pourrait susciter l'engouement de la gente féminine à plus de pratique du ballon orange. Pour Alain Batungwanayo qui entraîne les clubs féminins depuis longtemps, si toutes les cinq avaient pu suivre ce stage, il y avait de fortes chances de voir 3 d'entre elles progresser remarquablement dans la carrière du coaching.

Selon Charles Nihorimbere dit Cuma, directeur technique national au sein de la Febabu, les participants ont été choisis au niveau des associations affiliées tenant compte de leur passion du jeu. Il indique que l'année dernière, une trentaine de jeunes coaches ont pu suivre ce stage de premier niveau. Suite aux changements intervenus cette année, les participants sont compris entre 12 et 15 et le nombre de jours du stage qui était de 10 a été réduit à 6. Depuis l'introduction de cette nouvelle procédure, le DTN Cuma s'enchante que la FIBA ait commencé par le Burundi qu'il considère en bonne élève de la fédération internationale qui a retenu son projet soumis pour proposition.

Une méthodologie qui vient de changer

En tant que pédagogues sportifs, prévient Dr Habib Cherif, les jeunes entraîneurs doivent nécessairement savoir sur quoi insister, comment se comporter lors du coaching et comment transmettre le message avec la manière la plus intelligente et la plus facile aux joueurs. Avec la nouvelle procédure qui passe à 6 jours du stage pratique, indique-t-il, la théorie se fait un mois avant d'entamer le stage. « Les candidats s'inscrivent et reçoivent le nom de leur instructeur qu'ils consultent durant tout ce mois sur la plateforme du site de FIBA/WABC afin de poser des questions et éclaircir certains points pour qu'ils viennent à la pratique avec une theorie maîtrisée », explique-t-il. Et d'ajouter que comme ils auront préparé la partie théorique, les jeunes entraîneurs vont se poser des questions intelligentes puisqu'ils savent la matière.

Avec ce changement de méthodologie, des problèmes d'assimilation du cours s'observent en Afrique où nombreux participants n'ont pas d'accès total à la connexion Internet et l'expert trouve que c'est pour cela qu'il y a perte d'une journée de rappel de la partie théorique qui était censée se dérouler préalablement en ligne.

 

Comments

No comments made yet. Be the first to submit a comment
Already Registered? Login Here
Guest
mercredi 28 septembre 2022
If you'd like to register, please fill in the username, password and name fields.